D&D5 : Les « Skills Challenges »

Dans D&D, les skills challenges ont été incorporer dans la 4ième éditions de D&D et un peu oublié par la suite. Par contre, dernièrement, un de mes abonnés sur TikTok m’a demandé d’élaborer un peu cet aspect. À moins de me tromper, et si je me trompe écrivez le dans les commentaires, il n’y a pas de règle officielle pour les skills challenges. Donc, j’ai été voir ce que d’autres blogueurs avaient à dire sur le sujet et je vais vous dire ici les conclusions que j’en tire.

Le problème avec les « skills challenges »

Le plus gros problème avec ce que j’ai vu est qu’on propose une solution toute faite. Ce qui est proposé est généralement de demander aux joueurs de faire une série, plus ou moins stricte, de jets de skill différents. S’il a, par exemple, trois réussites, alors il réussit le défi et s’il a trois échecs il échoue le défi.

Par contre, cette mécanique peut provoquer des situations qui ressemblent presque à des jeux vidéo du début 90. Par exemple, une poursuite où le poursuivant et le poursuivi sont tous les deux à 2 réussite, donc 2 réussites et 2 échecs. La poursuite est serré et le poursuivie réussi son jet et à 3 réussites. En d’autres mots, la poursuite passe de serrée à un grand écart en un tour, un peu comme dans les vieux Final Fantasy.

Ma philosophie

Pour ma part, je ne crois pas qu’une solution toute faite est une façon optimal de résoudre ce genre de situation. Vous devez plutôt designer le skills challenge selon la situation. En faisant ça, vous allez varier les skills challenges pour avoir plus de variétés dans vos parties.

Quelques idées de skills challenges :

  • Une poursuite dans les ruelles de la ville :
    Vous pouvez donner 3 réussites d’avance au poursuivi. À chaque réussite du poursuivi, augmenter ce nombre et à chaque échec diminuer se nombre. Une réussite du poursuivant compte comme un échec et un échec de ce dernier compte pour une réussite. En d’autres mots, les points de réussite représentent la distance entre le poursuivant et le poursuivi. Donc, si le nombre tombe à 0, le poursuivant à rattraper le poursuivi et si vous atteignez 6 réussites (ça peut être plus) le poursuivant à perdu la trace du poursuivi.
  • Désamorcer un piège complexe :
    Vos joueurs sont dans une pièce qui se remplit d’un gaz soporifique. À chaque tour, les joueurs doivent faire un saving throw avec un DC de 15. En cas d’échec, le personnage prend un niveau d’Épuisement (Exhaustion) jusqu’à atteindre le niveau 6 où il s’endort au lieu de mourir. Le jet peut être fait avec avantage s’ils retiennent leur souffle.
    Pour désamorcer le piège les joueurs doivent :
    • Intelligence (Investigation) DC 15 : trouvez la dalle où le mécanisme du piège est caché.
    • Force (Athlétisme) DC 13 : arrachez la dalle pour avoir accès au mécanisme.
    • Dextérité (Outils de voleurs) DC 10 ou Intelligence (Escamotage [Sleight of Hand]) DC 15 : bloquez le mécanisme. Après cette étape, le gaz se disperse.

Ici, j’ai designé deux skills challenges, mais ils ont des défauts qui peuvent être corrigés facilement en pleine partie.

Conclusion

Il est très facile de designer un skills challenge sans avoir une formule déjà toutes faire. Par contre, faite attention que l’échec ne tue pas vos joueurs, car dans un film une situation qui pourrait être fatale est prédéterminé pas le scénariste, mais dans un jeu de rôle l’échec est une réalité qui peut devenir frustrant si le GM prend des mauvaises décision narratives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.